Un concept

La rénovation et l'isolation sont une aventure.

 

Les Régions imposent depuis plusieurs années déjà des exigences quant à la prestation énergétique des bâtiments (PEB). Les niveaux K (valeur d'isolation globale) et E (consommation énergétique) du bâtiment sont ici cruciaux.


Les exigences légales sont en fait les critères minimaux auxquels une construction nouvelle ou rénovée doit répondre. Sous l'influence de l'Union européenne, ces normes vont devenir encore plus strictes prochainement. En effet, la Commission a décidé que, dès 2020, seules des constructions totalement passives (ou presque) pourront encore être entreprises. Les bâtiments existants devront quant à eux devenir plus économes en énergie.


Le passage à des matériaux et des méthodes de construction durables est dès lors urgent.


La qualité de l'isolation mise en place dépend principalement de la manière dont le gros oeuvre est réalisé. L'idéal est de faire confiance à une entreprise maitrisant tous les corps de métier et qui pourra mener à bien votre projet.

 

Il existe une multitude d'aides et de primes sur le marché, vous pouvez les trouver dans notre guide.


Quelques définitions

Isolation thermique


1. Niveau K : le niveau maximal de l'isolation thermique globale d'un bâtiment. Le niveau K vaut pour l'ensemble du bâtiment et est d'application pour les nouvelles constructions, les extensions, la rénovation, le démantèlement et les modifications de fonction.


2. Valeurs U : le coefficient  de  la transmission thermique maximale des éléments de séparation comme les murs, les sols, les toits, les fenêtres et les portes.


3. Valeurs R : la résistance thermique minimale de certains éléments de séparation comme les murs, les sols, les toits, les fenêtres et les portes.

 

Prestation énergétique


Plus le niveau E est faible, moins l’habitation est énergivore. La valeur du niveau E dépend de l'isolation thermique, de la compacité de l'habitation, de l'étanchéité à l'air, de la ventilation, de l'orientation par rapport au soleil, de l'installation de chauffage, du système de production d'eau chaude et de l'installation de réfrigération.

 

Climat intérieur


1. Ventilation : les exigences de débit en ce qui concerne la ventilation dépendent de la nature des travaux, de la destination et de la fonction d'un espace.


2. Surchauffe : pour les bâtiments d'habitation, l'indicateur de surchauffe doit rester sous un seuil déterminé. Différents facteurs entrent ici en jeu, parmi lesquels l'orientation des fenêtres, leur occultation et le type de vitrage.

 

Exigences PEB 2012 2014
U-max mur extérieur 0,32 0,24
U-max toiture et plafond 0,27 0,24
K-max habitation K40 K26
Niveau E (max) E70 E60